Présentation de Jean-Michel Villaumé

Jean-Michel VILLAUMÉ possède un parcours des plus linéaires, comme une sorte de modèle abouti de l’élu local qui étape après étape parvient au sein de la représentation nationale. En effet, avant d’être élu Député de sa circonscription, ce retraité de l’enseignement a quasiment tout connu de ce qui fait l’élu de terrain en phase avec la population et conscient des problèmes du quotidien de ses concitoyens ; son mandat de Député n’étant en fait que le prolongement naturel de ses mandats électifs locaux.

En 1983, il devient 1er adjoint du Maire d’Héricourt et deux ans après, seulement, il devient Conseiller général et le restera d’ailleurs continuellement, réélu systématiquement au 1er tour, jusqu’à sa démission du Conseil général afin de se conformer aux règles de cumul après des élections législatives remportées brillamment. Au Conseil général son travail actif et déterminé en font un Président reconnu de la commission infrastructures et aménagement et il devient tout naturellement, en 1998, le Président de l’OPAC de Haute-Saône. En 2000, il est élu Président de la Communauté de communes du pays d’Héricourt qu’il contribue à créer et dont le développement croissant en fera un interlocuteur incontournable de l’Aire Urbaine Belfort-Montbéliard-Héricourt notamment dans le domaine de l’action économique et de l’emploi.

Après avoir longtemps œuvré au coté de Jean-Pierre MICHEL, ancien Député devenu sénateur, il prend sa suite en devenant Maire d’Héricourt en 2004 et surtout en reconquérant sa circonscription en juin 2007 après une âpre et valeureuse campagne. Cette seconde circonscription de Haute-Saône, diverse et étendue, comprend près de 190 communes et se déploie des marches de l’agglomération bisontine jusqu’ à l’Aire urbaine Belfort-Montbéliard en passant par le terroir des Vosges saônoises.

Homme de consensus, il dirige donc la Mairie d’Héricourt avec toutes les sensibilités de la gauche, des verts et des représentants de la société civile qui reconnaissent en leur Maire un homme investi, exigeant et entier. Il poursuit donc, depuis son accès à la Députation, son engagement d’élu notamment en faveur des plus défavorisés, dans un monde où de nombreux français évoluent dans un climat d’inquiétude et de repli sur soi. La question du chômage spécialement chez les plus jeunes, la dégradation des services publics, les problèmes de logement et la baisse du pouvoir d’achat sont autant de thèmes qui ont toujours été au cœur de ses préoccupations d’élu et c’est au sein de l’Assemblée nationale, maintenant, qu’il va s’investir pour ses concitoyens. Déterminé à travailler pour plus de justice sociale, Jean-Michel VILLAUMÉ a gardé sa ferveur de jeunesse qui l’a poussé, jeune étudiant bisontin en 1968, à rejoindre les manifestations ouvrières et les luttes syndicales. Aujourd’hui Député, il n’a pas perdu cette capacité de révolte et la défense des services publics de proximité, la lutte contre la désertification médicale, l’emploi ainsi que la préservation de la solidarité et de la cohésion nationale restent parmi ses priorités d’élu de terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>